Ai-je les capacités

d'avoir un animal ?

Avoir un animal ?

Offrir un animal - Les adoptions gratuites - Les achats d'animaux - Les premières démarches - Un animal, un coût - Une organisation au quotidien


Lorsque vous adoptez un animal de compagnie il est important de se poser les bonnes questions car adopter un chien ou un chat par exemple, c'est une responsabilité prise pour 10 à 15 ans voire plus. Un animal n'est pas un objet, il va demander de l'affection, du temps, des soins, un budget…êtes vous véritablement prêt et suffisamment responsable pour le prendre en charge de longues années. Un animal peut se révéler être une trop lourde charge.

Vous pouvez expérimenter la vie avec un animal sans vous engager sur le long terme en vous proposant comme famille d'accueil auprès d'un refuge. En effet la plupart des refuges recherchent des foyers temporaires pour les animaux ne supportant pas bien la proximité avec d'autres congénères ou simplement par manque de places. Trouvez une association près de chez vous grâce aux plateformes de la Confédération Nationale-Défense de l'Animal, laconfederation.fr et de Seconde Chance, secondechance.org. Vous pouvez aussi vous proposer pour faire des gardes sur les sites dédiés de garde, voir en première page.

Par ailleurs et parce que personne n'est à l'abri d'accidents, maladies graves, incapacités, départ en maison de retraite, décès, cherchez avant d'acquérir votre compagnon des parrains ou marraines autour de vous qui pourront l'accueillir en cas de besoin.

Adopter, acheter un animal

Offrir un animal

Offrir un animal est la cause de nombreux abandons. L'adoption ou l'acquisition d'un animal doit être un acte mûrement réfléchi par la personne qui le prendra en charge, car c'est une responsabilité pour de longues années, en terme d'affection, de temps et d'argent.

S'il n'est pas désiré ou si son propriétaire se rend compte qu'il ne peut pas s'en occuper, il y a de fortes chances pour qu'il soit abandonné par la suite. Attention en particulier à la tentation que représentent les jeunes animaux en animalerie, attention à ne pas céder inconsidérément aux demandes insistantes de vos enfants. Une alternative à ces demandes est le parrainage en refuge, en zoo ou en réserve, qui permettra de satisfaire votre enfant dans son désir de relation avec un animal sans représenter une charge qu'on ne pourra pas assumer.

De nombreux sites en parlent : Un animal n'est pas un cadeau !

Les adoptions

C'est la solution à privilégier, elle sera la moins onéreuse, vous connaîtrez la provenance de l'animal adopté, en refuge vous trouverez des animaux de race comme des croisés, de tout jeunes animaux également, vous serez orienté selon vos goûts et vos capacités vers un animal qui vous conviendra, et qui aura fait l'objet d'un suivi vétérinaire certifié (identification, vaccination, stérilisation, carnet de santé).

  • Le bouche à oreille. Lorsqu'une chatte ou une chienne met bas, son maître va chercher des familles d'accueil pour les chatons ou les chiots, souvent nombreux, 4 ou 5 en moyenne. Renseignez vous auprès de votre entourage!
  • Le voisinage. Utilisez les différents sites de voisinage pour poser une annonce et consulter celles qui sont en ligne.
  • rendez-vous impérativement chez le propriétaire pour vérifier les conditions d'élevage.
  • Chez le vétérinaire. Il est probable que les vétérinaires de votre quartier soient avertis des mises à bas à venir ou des nouvelles portées.
  • Les associations. De nombreuses associations prennent en charge les animaux abandonnés ou déposés par leur maître, les soignent, les socialisent, les font stériliser, identifier et vacciner avant de les proposer à l'adoption. Vous pourrez les visiter en refuge ou en famille d'accueil. Vous n'aurez qu'à régler une somme forfaitaire pour tous ces soins.

A titre d'exemple à la Spa la participation aux frais de stérilisation, vaccination et identification est de 150€ pour un chat, 250€ pour un chien, ce qui représente un coût moindre pour tous ces actes.

La plateforme de l'adoption responsable, Seconde Chance, répertorie tous les animaux à l'adoption dans de très nombreux organismes en France oeuvrant dans le secours aux animaux. Vous pouvez faire une recherche par département, voir un descriptif et une photo des animaux à l'adoption ainsi que la personne à contacter et son adresse. secondechance.org

  • Les salons d'adoption et les portes ouvertes

La SPA organise des journées portes ouvertes, Noël des Animaux, St Valentin des Animaux, à différents moments de l'année, la-spa.fr

Les salons de l'animal de compagnie à Paris, Animal Expo au parc Floral du Bois de Vincennes en octobre et Animal Show porte de Versailles en janvier, offrent des stand d'adoption d'animaux, animal-expo.com, parisanimalshow.fr.

Chaque année la Fondation Assistance aux Animaux organise son Noël des Bêtes Abandonnées à la fin du mois de novembre à Paris. Un vrai Noël pour les animaux à qui vous ferez le plus beau des cadeaux en les adoptant! fondationassistanceauxanimaux.org.

Les achats d'animaux

Evitez les petites annonces, notamment sur le Boncoin, vous risquez d'être l'objet de tromperies de la part de personnes sans scrupules et de cautionner des trafics d'animaux, trafics toujours nuisibles à leur santé et leur bien-être.

Avant de vous orienter vers un achat auprès de professionnels, pensez aux solutions d'adoption évoquées précédemment.

Si vous tenez à acquérir un animal de pure race attention aux faux éleveurs, il existe de nombreux traffic d'animaux illégaux qu'il vous faut absolument éviter. Orientez vous de préférence vers les éleveurs professionnels certifiés.

  • Les refuges

Sachez que l'on trouve dans les refuges de nombreux animaux de race, ainsi que des chiots et des chatons. Sur secondechance.org vous pouvez indiquer la race et la tranche d'âge que vous recherchez.

Par ailleurs les animaux en refuge sont recueillis par des associations qui oeuvrent pour la cause animale et qui feront tout pour vous conseiller et vous céder le compagnon qui vous conviendra. Les animaux abandonnés qui sont malades ou jugés dangereux sont quant à eux euthanasiés, si vous choisissez l'adoption en refuge vous ne prendrez pas de risque de cette sorte. Vous ferez le bonheur d'un animal malchanceux et vous contribuerez à limiter la surpopulation animale.

  • Chez les éleveurs professionnels

Si vous tenez à acquérir un animal de pure chez un éleveur attention aux faux éleveurs, il existe de nombreux trafics d'animaux illégaux qu'il vous faut absolument éviter. Orientez-vous vers les éleveurs professionnels certifiés.

Les éleveurs professionnels vous permettent de rencontrer les reproducteurs et surtout de vérifier les conditions d'élevage. Pour l'acquisition d'un animal de race l'éleveur doit vous remettre son pedigree sous forme du certificat de naissance Lof pour les chiens (Livre des origines français) ou Loof pour les chats (Livre officiel des origines français).

Consultez eleveurs-online.com
  • Animalerie

Attention l'achat d'un animal en animalerie est déconseillé. Pourquoi ?
Les animaux ne sont pas des marchandises et ne devraient pas être vendus dans des magasins, où par ailleurs ils sont condamnés à passer des jours dans des espaces réduits derrière des vitres.
Afin d’augmenter leur attractivité ils peuvent être retirés à leur mère avant d’être sevrés, ce qui risque d’être préjudiciable pour leur santé et leur comportement futur.
Les animaleries favorisent les achats compulsifs, le client est très tenté par ces chiots ou chatons tellement mignons, sans avoir nécessairement pleine conscience de la responsabilité qui va lui incomber et ce n’est pas le vendeur qui va l’en informer.
Les origines de ces animaux peuvent être douteuses voire illégales (élevages en batterie, trafics en provenance de pays peu soucieux du bien être animal, transport dans de mauvaises conditions) et l’âge comme l’état de santé et le pedigree ne seront pas toujours garantis. Et pour finir le prix d’achat est deux fois plus élevé que dans des élevages certifiés.
Pour plus d'information, le site doctissimo.fr répond à différentes interrogations.

Vivre avec son animal

Les premières démarches

Deux démarches essentielles pour partir d'un bon pied avec son compagnon sont à réaliser. Elles sont à faire une fois pour toutes.

  • Identification L'identification de votre animal de compagnie vous permettra de le retrouver en cas de fugue, de perte ou d'accident. Elle est obligatoire pour les carnivores domestiques, chiens, chats, furets, et vivement recommandée pour les NAC. Par ailleurs elle sera indispensable si vous souhaitez voyager avec lui en dehors du territoire national, pour céder votre animal ou contracter une assurance. L'identification comporte le marquage de l'animal par tatouage ou puce électronique ainsi que l'inscription au Fichier National des Carnivores Domestiques, l'ICAD. Son coût est de 60€ en moyenne.
  • Stérilisation La stérilisation pour les femelles ou la castration pour les mâles, permettant de supprimer définitivement la reproduction, est essentielle pour éviter la surpopulation animale en France, notamment des chats, surpopulation qui est cause de très nombreux abandons, euthanasies et mauvais traitements. Elle présente des bénéfices pour le comportement de votre compagnon, pas de femelles en chaleur, pas de marquage urinaire, pas de bagarres avec d’autres chats ou chiens et moins de fugues ... Elle augmente son espérance de vie car elle est également bénéfique pour sa santé, elle réduit fortement voire annule le risque de tumeurs mammaires, de cancer ou d’infection de l’utérus, des testicules et de la prostate ainsi que du sida. Son coût varie de 60€ à 400€ selon le type d’animal, son sexe et sa taille (voir synthèse plus bas). A noter, la stérilisation n’est en aucun cas synonyme de frustration ou de déprime, votre chien ou votre chat peut vivre harmonieusement sa vie entière sans saillie.
  • VaccinationLa vaccination n'est pas obligatoire. La primo-vaccination est souvent recommandée pour protéger votre animal de plusieurs maladies graves, voire mortelles. Elle doit être faite assez tôt, entre l'âge de 12 semaines et un an. La question des rappels est très controversée, pour certains professionnels les rappels ne sont pas nécessaires, l'animal étant immunisé à vie, pour d'autres des rappels tous les trois à cinq ans sont préférables, et un grand nombre de vétérinaires conseillent un rappel chaque année qui sera aussi l'occasion d'une visite de contrôle. Certains vaccins, tout comme l'identification, sont eux obligatoires pour emmener votre animal en avion et franchir les frontières ou peuvent être demandés si vous inscrivez votre chien dans un centre d'éducation canine ou si votre animal de compagnie doit être gardé en collectivité pendant vos vacances. Coût de la vaccination 60€ en moyenne.

Un animal, un coût

Animal de race ou croisé

C'est à vous de décider selon votre budget et vos attentes, bien entendu un animal de pure race coûte un certain prix (entre 800 et 2000€ pour un chat ou un chien). Un animal de race vous permet de connaître par avance les grands traits de caractère, les pathologies possibles et son hérédité. Selon votre lieu d'habitation, la présence d'enfants ou d'autres animaux et le temps que vous pourrez lui consacrer, certains chiens ou chats seront plus adaptés à votre profil. Les refuges vous orienteront judicieusement vers le type d’animal qui vous conviendra. Des conseils sur laconfederation.fr, et sur woopets.fr vous trouverez un test pour bien choisir son chien.

A noter qu'un animal de race reste généralement plus fragile qu'un animal croisé.

Il faut également prendre en compte que certaines races sont prédisposées à certaines pathologies graves ; d'où la nécessité de bien s'informer avant d'acheter son animal.

Retrouvez toutes les maladies associées à une race particulière de chat ou de chien sur le site fregis.com et pour le chien sur maladieshereditairesduchien.com

Alimentation

Le chat est un carnivore strict, le chien est un carnivore opportuniste, l'un et l'autre ont besoin de protéines animales de qualité, leur ration doit en comporter, avec des lipides, en plus grande proportion que des glucides, ceci particulièrement pour les chats. Plus de précisions sur les sites veterinairelesemnoz.fr wamiz.com

Divers choix s'offrent à vous :

  • le fait maison : c'est vous qui décidez du contenu de l'assiette de votre animal, cela doit être fait de manière équilibrée avec des protéines animales de qualité et en quantité suffisante, dans ce cas ce sera idéal pour sa santé, mais certes un peu moins pratique au quotidien.
  • la nourriture industrielle offre pléthore de marques et gammes. On distingue cependant la nourriture achetée en supermarché qui peut être très bon marché et celle vendue par les vétérinaires ou animaleries en ligne comme zooplus, croquetteland et d'autres, un peu plus chère. Les croquettes bas de gamme utilisent des ingrédients alimentaires de bas prix et de moindre qualité nutritionnelle, alors qu'il faudrait privilégier un apport d'excellentes protéines, d'origine animale identifiée et certifiée .

Quels sont les risques à choisir le moins cher ?

Tout simplement de ne pas répondre aux attentes physiologiques de votre animal et de voir se développer chez lui des carences et des maladies graves. Parce que chaque type, race et âge d'animal a ses spécificités, les marques vendues chez les vétérinaires développent des gammes spécifiques pour prévenir au mieux les maladies et fragilités de chacun. Si le prix des croquettes premium vous fait hésiter, orientez vous vers l'achat en ligne, financièrement plus intéressant.
A lire une enquête exhaustive sur la qualité des croquettes Ce poison nommé croquette dur-a-avaler.com

Des marques alternatives saines se développent : sans gluten comme Phyto Véto, phyto-veto.com, aux insectes comme Tomojo ou Réglo, bio, voir le comparatif des marques bio monchienbio.com, fabriquées en France … dur-a-avaler.com

Les soins vétérinaires

Adopter un animal c'est s'assurer de pouvoir lui offrir les soins nécessaires pendant son existence.

  • La vaccination est pour certains un sujet à controverse … libre à chacun d'avoir son opinion.
  • La stérilisation sera indispensable pour éviter de gérer les chaleurs et les portées de votre chatte ou chienne ou éviter le marquage de votre intérieur par votre chat.
  • Les traitements antiparasitaires sont indispensables pour la santé de votre compagnon qui est amené à sortir. Bon à savoir il existe des traitements naturels efficaces contre les puces et les vers, qui auront l'avantage de n’exposer à aucun effet secondaire car élaborés sans molécules chimiques de synthèse, mais aussi d’être nettement moins onéreux que les formules proposées par les laboratoires.
  • Les “bobos” ne se guérissent souvent qu'après un passage chez un vétérinaire.

Un lapin avec une morsure, un chat sans appétit, un chien ayant ingéré du chocolat, une chaussette….ça peut faire sourire mais c'est une réalité!

Une consultation pour soigner une petite blessure peut rapidement vous amener à une dépense de 100€ (consultation+soin+piqûre d'antibiotique+traitement médicamenteux)

  • Les chirurgies suite à un accident ou pathologie d'une race peuvent rapidement vous amener à des frais compris entre 500 et 2000€.

Il existe des assurances santé pour animaux comprises entre 15 et 50€ par mois selon l'animal, son âge et sa race. Attention le montant des remboursements sera proportionnel à la somme que vous paierez chaque mois.

En synthèse

Dépenses uniques en bas âge Mon chien Mon chat
Identification 60€ 60€
Stérilisation mâle 150€ à 300€
femelle 250€ à 400€
mâle 60€ à 80€
femelle 110€ à 140€
Primovaccination 60€ 60€
Sac ou cage de transport 15 à 60€ 15 à 60€
Dépenses annuelles minimum
Croquettes de qualité vétérinaire pour un animal de poids moyen 300€ 180€
Consultation vétérinaire 40€ 40€
Vermifuges et anti-puces médicamenteux variable selon poids 50€ variable selon poids 50€
Vermifuges et anti-puces naturels 25€ 25€
Sac à déjections pour chien, litière pour chat 20€ 72€

Dépenses annexes selon les besoins et les budgets

Assurance santé entre 15 et 50 € par mois selon la formule

Educateur, comportementaliste min séance : à partir de 50 €

Frais de garde : Entre 0 et 15 € par jour, voir les services de garde en première page

Les prix sont donnés à titre indicatifs et varient selon la taille de votre animal et les tarifs pratiqués par votre vétérinaire. On peut dire que globalement nourrir un animal de petite ou moyenne taille représente un budget modeste, les soins vétérinaires quant à eux seront plus onéreux dès lors qu'une pathologie sera déclarée. Privilégiez la prévention!

Propriétaires à petits budgets

Réduire le budget nourriture n'est pas une bonne solution. Les économies réalisées dans l'immédiat risquent d'entraîner des pathologies qui seront, elles, bien plus onéreuses à faire soigner, sans parler de la situation douloureuse qu'elles vont créer.

Bon à savoir, l'achat en ligne de croquettes de qualité vétérinaire est nettement plus économique que chez votre vétérinaire, et encore réduit si vous optez pour des grands volumes, 3 à 10 kg par exemple.
Un fabricant de croquettes de qualité dans le Perche en propose à un tarif très compétitif, et livre à très bas prix dans toute la France, Croquettes en Perche 06 99 95 49 49.

Pour les consultations et soins, les propriétaires d'animaux qui rencontrent des difficultés financières pourront s'adresser, sur justificatifs de ressources,

  • à certains vétérinaires pratiquant des tarifs réduits,vetanimal.fr
  • dans les dispensaires de la SPA
  • dans les écoles vétérinaires de Maison Alfort, Toulouse, Nantes et Lyon. veterinaire.fr
  • à la Fondation d'Assistance aux Animaux, 23 avenue de la République 75011 Paris

Plus généralement, pour ceux qui traversent des difficultés financières, professionnelles ou familiales, deux sites peuvent apporter des réponses

Seniors

La SPA lance le dispositif “Familles Seniors” consistant à confier un chien ou un chat à une personne âgée. La SPA reste propriétaire de l'animal. Elle prendra en charge l'alimentation et les frais vétérinaires si la personne n'est pas imposable.

Ce projet est en test au refuge d'Orgeval dans le département 78. la-spa.fr

Une organisation au quotidien

  • Affection temps jeux sorties

Certains animaux demandent plus de temps que d'autres. Accueillir un chien chez soi c'est pouvoir le sortir au moins le matin et le soir pour deux promenades quotidiennes. Avoir un jardin ne dispense absolument pas des ballades pour nos toutous.

Ne plus promener régulièrement son chien engendre rapidement des troubles comme la peur, l'agressivité territoriale…et surtout l'ennui!

Certaines races demandent même une compagnie plus régulière pour leur épanouissement. Il n'est pas rare de voir nos adorables toutous s'en prendre au mobilier de la maison par manque d'activité ou pire, développer des maladies liées au stress.

Le chat est certes plus indépendant … mais demande aussi une présence quotidienne.

N'adoptez pas si vous n'êtes jamais chez vous.

  • Hygiène régulière

Tous les animaux doivent être surveillés : nettoyage des yeux, des oreilles, coupe des griffes, brossage du poil sont des gestes à adopter régulièrement pour éviter des visites chez le vétérinaire.

L'entretien de la litière doit également être quotidiennement effectué pour prévenir les maladies et dans le cas des chats, éviter qu'ils fassent en dehors de leur litière….